Le Titan lunaire de Saturne pourrait être l’endroit idéal pour accueillir la vie

Un rendu artistique de Kraken Mare, la grande mer de méthane liquide sur la lune de Saturne Titan. Centre de recherche NASA / John Glenn

Pour que la vie telle que nous la connaissons s’épanouisse, il y a deux ingrédients essentiels: des composés organiques appelés hydrocarbures et de l’eau liquide. La lune de Saturne, Titan, est connue pour être riche en hydrocarbures et a de l’eau à sa surface, mais elle est si loin du soleil et si froide que l’eau liquide que l’on pense être là est recouverte d’une croûte glacée. Maintenant, cependant, de nouvelles recherches présentées dans Science Magazine suggèrent qu’il existe un moyen de mélanger ces hydrocarbures et cette eau liquide, créant ainsi la boîte de Pétri parfaite pour que la vie puisse potentiellement émerger.

L’équipe internationale de chercheurs du Brésil, du Canada, des États-Unis et de France a examiné les cratères d’impact visibles à la surface de Titan et a étudié ce qui se passerait lorsqu’un astéroïde ou une comète frappait la lune. Ils ont découvert que ces impacts généreraient de la chaleur qui ferait fondre une flaque d’eau dans la croûte glacée et permettrait aux composés organiques d’interagir avec l’eau liquide.

«Si vous avez beaucoup d’eau liquide créant une piscine chaude temporaire à la surface, alors vous pouvez avoir des conditions qui seraient favorables à la vie», a déclaré l’expert Titan Léa Bonnefoy à Science Magazine. «Si des matières organiques circulent de la surface à l’océan, cela rend l’océan un peu plus habitable.»

Les chercheurs ont simulé un impact similaire à celui qui a créé le plus grand cratère de la lune, Menrva, qui mesure 264 miles de large. L’eau liquide générée par un tel impact ne durerait pas éternellement, mais durerait environ 1 million d’années – ce qui pourrait être assez long pour que les bactéries évoluent.

Titan a d’autres liquides à sa surface, et si vous passez pour une visite, vous verrez des caractéristiques qui ressemblent à des lacs et des systèmes météorologiques, y compris la pluie. Mais ceux-ci ne sont pas composés d’eau – ils sont composés de méthane liquide. Ces caractéristiques intéressent toujours les chercheurs, car des découvertes récentes ont révélé que la plus grande mer de méthane liquide de Titan, Kraken Mare, a au moins 1000 pieds de profondeur et pourrait être explorée par un sous-marin.

Pour en savoir plus sur cette lune singulière, la NASA prévoit d’envoyer un drone appelé Dragonfly sur Titan en 2027, afin que nous puissions enfin avoir un meilleur aperçu de cet endroit intrigant.

Recommandations des rédacteurs



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Main Menu