L’enveloppe, s’il vous plaît! Les hôtes des Oscars les plus mémorables de tous les temps

Getty Images

Au cours des 92 cérémonies de remise des Oscars qui ont eu lieu depuis 1929, 76 personnes au total ont servi d’hôte. Beaucoup se sont hébergés seuls, tandis que d’autres ont co-organisé avec d’autres acteurs, musiciens ou autres personnalités hollywoodiennes. Les premiers hôtes de l’histoire ont été Douglas Fairbanks et William C. DeMille, qui ont co-organisé ensemble en 1929. Bob Hope a accueilli la cérémonie un 19 fois choquant. Agnes Moorehead a l’honneur d’être la première femme co-animatrice en 1948, tandis que Whoopie Goldberg a été la première femme à animer en solo en 1993. Que ce soit pour des performances fantastiques ou des moments viraux, chaque animatrice a laissé sa marque. Dans cet esprit, voici notre liste des hôtes les plus mémorables aux Oscars.

Bob Hope (1940-1943, 1945-1946, 1953, 1955, 1958-1962, 1965-1968, 1975, 1978)

Cette icône hollywoodienne a accueilli les cérémonies plus que quiconque, parfois avec des co-animateurs mais souvent seule. Il reste l’étalon-or pour ce que devrait être un hôte. En 1966, lors de la 38e cérémonie des Oscars, l’Académie a remis à Hope une médaille d’or, un honneur bien mérité, pour son «service unique et distingué à l’industrie» et à l’Académie.

David Niven (1958-1959, 1974)

Bien avant que Will Ferrell ne fasse une séquence dans le film Old School de 2003, Niven a fait face à son propre incident de série en 1974 lors de son dernier de trois concerts. Alors qu’il présentait Elizabeth Taylor, un homme a traversé la scène nu. Fidèle au style posé et débonnaire de Niven, l’acteur britannique a géré la situation avec élégance. «N’est-ce pas fascinant de penser», dit-il après avoir laissé échapper quelques rires, «que le seul rire que l’homme aura dans sa vie est probablement de se déshabiller et de montrer ses défauts?» Le moment est devenu l’un des plus mémorables de tous les temps pour les Oscars, en partie à cause de l’incident, mais aussi à cause de l’esprit vif de Niven.

Johnny Carson (1979-1982, 1984)

Il n’est pas surprenant que Carson ait été invité à revenir plusieurs fois, y compris quatre fois de suite. Comme prévu pour l’animateur de talk-show consommé de fin de soirée, il a livré une performance solide à chaque fois, sachant comment équilibrer sa prestation pour générer des rires et du divertissement. “Je vois beaucoup de nouveaux visages ici”, a-t-il déclaré lors de l’événement d’un an, “en particulier sur les anciens visages.” Certains disent que Hope est l’homme à battre lorsqu’il s’agit du meilleur hôte des Oscars de tous les temps, mais d’autres pensent que cette distinction appartient tout autant à Carson.

Billy Crystal (1990-1993, 1997-1998, 2000, 2004, 2012)

Alors que Carson et Hope sont des légendes, ces dernières années, Crystal est devenue presque synonyme des Oscars, après avoir accueilli un total de neuf fois. Bien que ses apparitions ultérieures n’aient peut-être pas vécu jusqu’à ses premiers jours, elles ont toujours reçu des éloges critiques; il a même reçu plusieurs Emmys pour avoir accueilli et écrit pour l’émission. Crystal s’est mérité des éloges pour ses séquences d’ouverture toujours hilarantes où il s’insère dans un montage vidéo et musical qui rend hommage aux films nominés.

Jimmy Kimmel (2017, 2018)

En tant qu’animateur le plus récent, Kimmel a démontré son esprit vif en livrant des gags amusants, comme inviter des touristes dans le théâtre, à leur grande surprise et à leur étonnement. Cela dit, ce qui a peut-être rendu son passage sur scène le plus mémorable, c’est lorsque le mauvais gagnant du meilleur film a été nommé à la fin des cérémonies de 2017, le prenant au dépourvu. Mais nous pouvons difficilement le blâmer pour celui-là, et nous n’oublierons jamais ce moment.

Ellen DeGeneres (2007, 2014)

Alors que certaines de ses blagues sont peut-être tombées à plat et que quelques gags ont laissé les téléspectateurs perplexes (commander une pizza pour les invités?), DeGeneres est devenue l’un des hôtes les plus mémorables pour une raison spécifique: organiser un selfie étoilé. Cette photo #oscarselfie, prise par Bradley Cooper et incluant d’autres acteurs de première ligne comme Julia Roberts, Brad Pitt, Meryl Streep et Jennifer Lawrence, ainsi que DeGeneres elle-même, a littéralement cassé Twitter. Elle est devenue l’image la plus retweetée de tous les temps, recueillant plus de 3,3 millions de retweets au total.

Whoopi Goldberg (1994, 1996, 1999, 2002)

En tant que première femme à accueillir seule les cérémonies, Goldberg a montré pourquoi elle méritait d’être sur scène. En plus de son fantastique timing comique et de ses sensibilités décalées, elle a également reconnu quand atténuer la comédie, en particulier lors de sa première animation, lorsque le puissant film Schindler’s List a remporté le prix du meilleur film. D’un autre côté, Goldberg n’avait pas non plus peur d’être bizarre et de faire un effort supplémentaire pour faire rire.

Seth MacFarlane (2013)

Sans doute l’un des hôtes les plus polarisants, MacFarlane est l’un de ces drôles dont vous aimez ou détestez le style, et cela s’est traduit par les Oscars. Son humour «grossier» a été un succès auprès de certains téléspectateurs et membres du public, mais un échec avec d’autres. Sa chanson d’ouverture en hommage aux actrices qui étaient apparues seins nus dans des films intitulés “We Saw Your Boobs!” a été surnommé l’un des faux pas les plus mémorables de l’histoire des Oscars par Vanity Fair. Mais bien que certains ne soient pas d’accord avec sa marque d’humour, les notes cette année-là étaient plus élevées que ce que l’Académie avait vu depuis 2010.

Hugh Jackman (2009)

Un autre hôte polarisant, Jackman a pris le concert dans une direction unique, se concentrant davantage sur la chanson et la danse que tout autre hôte avant lui. Certains téléspectateurs ont adoré, tandis que d’autres ont estimé qu’un tel style devrait être réservé aux Tony Awards à la place. Quelle que soit votre impression, l’introduction d’un jeune acteur pimpant qui se trouve également être musicalement enclin a fait un événement solidement noté. Son hommage musical d’ouverture aux films nominés a été visionné plus de 16 millions de fois sur YouTube.

Anne Hathaway et James Franco (2011)

C’était presque trop difficile à regarder. Alors que Franco était à peine présent, debout les yeux de biche comme s’il préférait être ailleurs que sur cette scène, Hathaway surcompensait en étant beaucoup trop animé et excité. Avec des blagues qui sont tombées à plat et sans chimie, ils entrent dans l’histoire comme le pire et le plus étrange couple d’animateurs d’Oscar jamais. Pourtant, nous les amenons ici, alors peut-être qu’ils ont eu plus de succès que nous ne le pensions?

Neil Patrick Harris (2015)

Harris a dû le faire sortir du parc, non? Il semble né pour être un hôte, avec un sourire de tueur, un bon timing comique, des talents musicaux et un long curriculum vitae. Mais Harris n’a malheureusement pas répondu aux attentes. En plus de ses blagues traitant de la controverse #OscarsSoWhite étant des ratés totaux, un bâillon récurrent tout au long de l’émission à propos d’une mystérieuse vitrine de fausses enveloppes Oscar n’a jamais semblé porter ses fruits.

Steve Martin et Alec Baldwin (2010)

Un exemple parfait de la façon dont deux bonnes choses ne sont pas nécessairement meilleures ensemble, Steve Martin et Alec Baldwin sont chacun hilarant à part entière, mais pour une raison quelconque, en tant que co-hôtes, la chimie n’était tout simplement pas là. Bien qu’il ait accueilli avec succès en 2001 et 2003 seul, lorsque Martin a été jumelé avec Baldwin, la magie avait disparu. Beaucoup ont critiqué leur manque de timing comique.

Chris Rock (2005, 2016)

Rock a fait un excellent travail en attirant l’attention sur la controverse #OscarsSoWhite lorsqu’il a animé pour la deuxième fois en 2016, avec un monologue d’ouverture mémorable de 10 minutes qui a abordé de graves problèmes avec humour. “Cette année”, a-t-il plaisanté, “le package In Memoriam, ce ne sont que des Noirs qui ont été abattus par les flics sur le chemin du cinéma.” Il semblait que chaque blague ou one-liner abordait la question du racisme avec une dose d’humour ironique, et étant donné que son devoir officieux était de lutter contre le problème #OscarsSoWhite, il a certainement atteint son objectif.

Saviez-vous qu’ils hébergeaient?

Parmi les nombreux hôtes des Oscars au fil des ans, il y en a eu de surprenants. Donald Duck a co-animé une fois, n’apparaissant que dans un film aux côtés de Hope, Niven, James Stewart, Jack Lemmon et Rosalind Russell. Le crooner Frank Sinatra a accueilli deux fois: une fois en 1963 seul, et une deuxième fois en 1975 aux côtés de Sammy Davis Jr., Hope et Shirley MacLaine.

Certaines actrices de la liste A qui ont porté le chapeau de l’hôte incluent Jane Fonda (en 1977 avec Warren Beatty, Ellen Burstyn et Richard Pryor, puis à nouveau en 1986 avec Alan Alda et Robin Williams), Liza Minnelli (en 1983 avec Dudley Moore, Pryor , et Walter Matthau), et Goldie Hawn (en 1976 avec Gene Kelly, Matthau, George Segal et Robert Shaw, puis à nouveau en 1987 avec Chevy Chase et Paul Hogan).

Kimmel n’est pas le seul animateur de talk-show de fin de soirée à avoir monté sur scène après Carson: en 1995, David Letterman a été l’hôte des cérémonies.

Recommandations des rédacteurs



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  +  52  =  55

Surfavenuemall.fr

Main Menu